fermer

Vous souhaitez partager cette page à un proche ? Renseignez les informations ci-dessous

Où se mettre au vert dans le Val-de-Marne ?

Vivre près de la nature, un objectif largement réalisable dans le département du Val-de-Marne. Du coup, il faut ajouter d’autres critères pour arriver à faire un choix. Précisions.

 

Difficile de le cacher : le Val-de-Marne est un département très urbanisé, surtout sur son côté Ouest, qui est limitrophe de Paris. Cela étant, plus de 10% de sa superficie est occupée par des espaces verts. Ce qui permet de trouver de nombreuses bouffées d’air. D’autant que son territoire est traversé par la Seine, la Marne, la Bièvre, le Morbras et le Réveillon. Ces fleuves et rivières façonnent une bonne partie des espaces naturels val-de-marnais. C’est donc autant d’espaces de verdure qui vous ouvrent les bras.

Vue sur les salades et courgettes

Dans la partie la plus densifiée, cela profite à des villes comme Créteil, Saint-Maurice, Joinville-le-Pont, Maisons-Alfort, Saint-Maur-des-Fossés, Le Perreux-sur-Marne, Bry-sur-Marne ou encore Champigny-sur-Marne. C’est au Sud-Est du département qu’il y a le moins de construction, voire très peu d’urbanisation : le début de la Plaine de la Brie, avec une zone où les activités agricoles et maraîchères animent et entretiennent le paysage. Pour en profiter depuis votre balcon, il faut s’installer à Noiseau, Marolle-en-Brie ou Santeny. Ici, vous aurez la grande joie de vous loger dans une maison ou dans un appartement au sein d’un immeuble à faible hauteur. Un bémol : les couloirs aériens vers l’aéroport de Roissy.

Le Val-de-Marne affiche avec fierté des espaces boisés très appréciés : le Domaine de Grosbois entre Villecresnes et Marolle-en-Brie, la forêt Domaniale de Notre-Dame prolongée par le Parc des Marmousets à l’Est de Noiseau, le Parc du Morbras entre Ormesson-sur-Marne et Sucy-en-Brie, le Parc départemental du Plateau et le Parc de Tremblay à Champigny-sur-Marne, ou encore le Parc départemental des Hautes-Bruyères à Villejuif. Mais cette fierté n’est à côté de celle de lutter contre le réchauffement climatique.

20 ans de lutte contre le réchauffement climatique

Celle-ci est menée par les communes, mais aussi par le département qui a mis en place plusieurs dispositifs. Ainsi depuis 1990, il a créé des espaces naturels dits sensibles. Aujourd’hui, ils sont au nombre de treize. Parmi eux, on peut citer : le Parc des Lilas à Vitry-sur-Seine, le Parc de la Plage bleue entre Valenton et Limeil-Brévannes, le Glacis du Fort d’Ivry entre Ivry-sur-Seine et Vitry-sur-Seine, l’Espace agricole de Mandres-les-Roses, la Réserve départementale des îles de la Marne à Champigny-sur-Marne, l’Espace naturel départemental de la Pierre-Fitte à Villeneuve-le-Roi ou encore la Plaine des Bordes à Chennevières-sur-Marne.

En achetant votre habitation dans le Val-de-Marne vous pourrez bénéficier des aides aux travaux immobilier accordées aux propriétaires. Objectifs : vous donner les moyens adéquats pour lutter contre votre précarité énergétique et favoriser votre sobriété énergétique. Vous retrouvez cet engagement fort dans des projets d’écoquartiers. Parmi ceux annoncés en 2019, il est possible de citer : l’ancienne cité ouvrière Gagarine à Ivry-sur-Seine, “Le Jardin des Facultés” à La-Varenne-Sainte-Hilaire ou encore “Balcon sur Paris” à Villiers-sur-Marne.

Il y a aussi des dispositifs d’aide auprès des propriétaires afin de les accompagner dans les travaux de leurs biens immobiliers afin de lutter à la fois contre la précarité énergétique et favoriser la sobriété énergétique. Cela se retrouve aussi dans des projets d’écoquartiers annoncés en 2019 : l’ancienne cité ouvrière Gagarine à Ivry-sur-Seine, “Le Jardin des Facultés” à La-Varenne-Sainte-Hilaire ou encore “Balcon sur Paris” à Villiers-sur-Marne.

 

fermer

Besoin d'un coup de main pour préparer votre projet immo ?