fermer

Vous souhaitez partager cette page à un proche ? Renseignez les informations ci-dessous

Où se mettre au vert dans les Yvelines ?

Le département le plus boisé d’Île-de-France convient parfaitement à toute personne souhaitant habiter près de la nature sans trop de bâtiment. Même la partie la plus urbaine propose des espaces verts attractifs.

 

Ne cherchez plus, c’est dans les Yvelines que les espaces verts dominent : l’agriculture occupe 47 % de sa superficie et les forêts près de 30 % grâce à un héritage de forêts royales bien conservées. Aucun autre département francilien ne connaît pareille situation. La forêt de Rambouillet s’étend sur 20 000 hectares. Ce qui en fait l’espace arborée le plus grand du territoire. Il y a donc plus d’un havre de paix pour profiter de la nature. Située au sud du département, elle profite à beaucoup de communes : Rambouillet, Clairefontaine, Bonnelles, Magny-les-Hameaux, Le-Mesnil-Saint-Denis, Montfort-l’Amaury ou encore Gambais.

Un choix vaste. Mais si vous souhaitez être plus proche de Paris, au Nord, le département profite d’une partie du Parc régional du Vexin français près de villes comme Meulan-en-Yvelines, Sailly, Mantes-la-Jolie… En-dessous, des villes comme Orgeval, Mareil-sur-Mauldre et Crespières disposent de grands espaces agricoles et forestiers. Il faut ajouter le lac de Saint-Quentin et l’Étang de la Pimardière à Millemont.

Des arbres à portée de RER

La partie la plus urbanisée, située au Nord-Est du département est parsemée d’espaces où les arbres s’y développement avec harmonie et font la joie des randonneurs ou des cueilleurs de champignons. Il y a la forêt de Saint-Germain qui profite à Saint-Germain-en-Laye, mais aussi à Poissy, Chambourcy, Achères ou encore à Maisons-Laffitte. Une grande partie de ces villes jouissent de la proximité de la Seine. Ses berges et ses boucles leur apportent une alternative parfaite à la forêt. Sa présence rend également attractifs les quartiers qu’elle borde dans d’autres communes : Carrières-sous-Poissy, Le Pecq, Bougival, Croissy-sur-Seine… La liste ne serait pas complète sans évoquer la forêt domaniale de Marly-le-Roi, le parc du Château de Versailles entouré par la ville éponyme, Le Chesnay et Bailly, mais aussi la forêt domaniale de Louveciennes. Ce qui laisse un champs d’investigation très large propice à saisir la bonne affaire, d’autant que toutes ces villes sont proches d’une station du RER A.

Les écoquartiers : le renouveau urbain

C’est aussi sur la partie la plus dense en population que les Yvelines développent des écoquartiers. Ils ont la caractéristique d’être de petites unités qui s’insèrent dans des espaces déjà occupés par d’autres bâtiments : Les-Mureaux, Maurepas, Saint-Germain-en-Laye, Voisins-le-Bretonneux, Plaisir… D’autres projets viennent, eux,  remplacer des friches, comme le futur écoquartier à Poissy.

 

fermer

Besoin d'un coup de main pour préparer votre projet immo ?