fermer

Vous souhaitez partager cette page à un proche ? Renseignez les informations ci-dessous

Grand Paris : la grande révolution des transports

Grand Paris

A partir de 2024, la région Île-de-France va basculer dans une nouvelle organisation des transports en commun. Quatre nouveaux métros vont radicalement changer les comportements des usagers. Passer par le centre de Paris ne sera plus une obligation.

Tout ne sera pas prêt pour les Jeux Olympiques de 2024, mais le train est en marche. Paris et sa banlieue se prépare à un vrai big bang des transports. Quatre nouvelles lignes de métro sont en cours de construction et les lignes 11 et 14 vont être prolongées. Fait nouveau : aucune des nouvelles lignes ne passera dans Paris. Toutes vont permettre de circuler dans l’Île-de-France sans passer nécessairement par le centre de la capitale comme c’est le cas avec les RER par exemple. Ce qui n’est pas sans rappeler l’organisation des trains dans d’autres grandes capitales, à commencer par Londres : un maillage circulaire.

Objectif JO 2024

A partir de 2024, l’ouverture des lignes va s’enchaîner. Tout va commencer avec les extensions Nord (Carrefour Pleyel) et Sud (Orly) de la ligne 14. La même année, le tronçon Sud de la ligne 15 (Pont de Sèvres – Noisy Champs) sera ouverte (ou un peu avant selon les retards du chantier). De même, le tronçon commun des lignes 16 et 17 entre Carrefour Pleyel et Le Bourget devrait transporter ses premiers passagers. D’autres lignes auraient dû être ouvertes à la même période, mais les retards repoussent de quelques mois leur inauguration.

En 2026, la ligne 16 (Carrefour Pleyel – Noisy Champs) sera totalement accessible. Tout comme la ligne 17 (Carrefour Pleyel – Roissy – Le Mesnil Amelot) et le tronçon Sud de la ligne 18 (CEA Saint-Aubin – Orly). En 2027, une partie du tronçon Est de la ligne 15 (Carrefour Pleyel – Rosny Bois Perrier) sera opérationnel. Et en 2029, c’est la partie Ouest de cette ligne (Pont de Sèvres – Carrefour Pleyel) qui doit être mise en service. Mais il faudra attendre 2030 pour que la ligne 15 roule sur toute sa longueur, la dernière partie Rosny Bois Perrier – Champigny Centre n’étant pas achevée avant. C’est aussi en 2030, que le tronçon Ouest de la ligne 18 (Versailles Chantiers – CEA Saint-Aubin) ouvrira. La partie Nord reliant Nanterre sera construite ultérieurement.

68 gares et 200 kilomètres de voies pour le Grand Paris

Le résultat s’annonce incroyable : 68 gares réparties sur près de 200 kilomètres de voies ferrées pour un budget de 35 milliards d’euros ! Les retombées devraient être importantes et les bénéfices pour les quelque 7 millions d’usagers sans comparaison. En moins de 45 minutes, sans passer par le centre de Paris donc, il sera possible de basculer de l’Est parisien à l’Ouest, et vice-versa. Ce qui devrait rééquilibrer les rapports de force entre les différentes zones de la région francilienne et provoquer un bond en avant dans la mobilité de la population.

Auparavant, d’autres aménagements vont permettre de renforcer les interconnexions et la fluidité des placements : extensions et nouvelles lignes de tram, arrivée de la ligne de métro 11 à Rosny-Bois-Perrier (RER E), réorganisation des lignes bus RATP. Même si plus de 10 ans de patience vont être nécessaire pour apprécier cette réorganisation des transports en commun, on peut parler de révolution : pour une fois, Paris n’a pas été le cœur du projet mais les zones isolées de l’Île-de-France.

fermer

Besoin d'un coup de main pour préparer votre projet immo ?